Page d'accueilNouveautésHit-ParadeRechercheJaquettes spécialesForumProgrammesLiensPress-bookCréditsCopyrightsAideFacebook
-   Forum MovieCovers - 111553. KATIA (1959)   -
Retour Retour à la liste des fils
Contribution
Auteur :jyc Sujet :KATIA Date :20/09/2008 à 11:36

affiche allemande,
prespective assez prononcee mais vaut le coup je crois..
Attention, il y a plusieurs "katia" !!
(d'ou le nom du post pour ne pas confondre)
reprise du katia de la base (avec romy schneider)



Titre : KATIA
Titre original :
Réalisateur(s) : Robert SIODMAK
Année : 1959
Nationalité(s) : Français
Genre(s) : Drame
Durée : 1H35
Acteurs principaux : Antoine BALPETRE, Pierre BLANCHAR, Gabrielle DORZIAT, Curd JURGENS, Monique MÉLINAND, Alain SAURY, Romy SCHNEIDER
Résumé : Katia Dolgorouky, élève dans un pensionnat pour jeunes filles pauvres, rencontre le Tsar Alexandre II lors de la visite de l'établissement. Celui-ci, séduit par sa beauté et son impertinence l'installe en ville. Pour faire taire les rumeurs, le Tsar envoie Katia en France. Rendant visite à Napoléon III, il la retrouve et ne la quitte plus.
Distribution :
  • Fichier .FILM
  • Image .JPG (293Ko)
  • Archive ZIP Archive .ZIP
  • Document Acrobat Jaquettes .PDF - Format Fond Police
Message Répondre à ce message Contribution en attente de validation Modifier cette contribution
Alerte Alerter les administrateurs   ModificationModifier ce message (admins)

Contribution
Auteur :Juan Sujet :KATIA Date :20/09/2008 à 23:17

Autre Affiche Allemande...

Titre : KATIA
Titre original :
Réalisateur(s) : Robert SIODMAK
Année : 1959
Nationalité(s) : Français
Genre(s) : Drame
Durée : 1H35
Acteurs principaux : Romy SCHNEIDER, Curd JURGENS, Antoine BALPETRE, Pierre BLANCHAR, Gabrielle DORZIAT, Monique MÉLINAND, Alain SAURY
Résumé : A l'Institut Smolny, où sont élevées aux frais de l'Etat les jeunes filles pauvres de la noblesse, Katia Dolgorouki accumule les zéros de conduite. Le portrait du tsar n'a-t-il pas été retrouvé sous son oreiller. Sévèrement semoncée, Katia affirme que ce portrait lui a été remis par Alexandre II lui-même, lors d'une récente visite à son père. Or, quelques jours plus tard, le tsar en personne - suppléant l'impératrice toujours souffrante - vient visiter l'Institut. Tremblante de peur, Katia est présentée à l'empereur par la directrice qui lui conte l'aventure du portrait. Mais le tsar, séduit par le regard suppliant de Katia, répond dans le sens souhaité et confirme ses dires. Il demande même à l'emmener en promenade pour lui faire la morale. Conquis par la fraîcheur et la spontanéité de la gracieuse Katia, le tsar rétablit la fortune des Dolgorouki. Chaque jour, il rend visite à sa jeune protégée qui a quitté l'Institut Smolny. Une passion ardente naît entre le tsar et Katia. Pour mettre un terme aux rumeurs désobligeantes et à l'opposition des ministres, Alexandre II éloigne Katia. Elle ira en France parfaire son éducation. Quelques mois plus tard, le tsar rend visite à Napoléon III et retrouve Katia. Elle devient sa maîtresse. Revenue à Saint-Pétersbourg, maîtresse officielle du souverain, elle partage ses inquiétudes et ses espoirs et l'aide à concevoir ces réformes qui le rendront si hostile aux privilégiés, sans satisfaire les révoltés contre le régime. Epuisée par la maladie et le chagrin, l'impératrice meurt. Alexandre II va pouvoir épouser Katia. Son cadeau de couronnement est la promulgation de la nouvelle Constitution. Mais, à la veille du sacre, il est assassiné dans une rue de Saint-Pétersbourg. C'est une nihiliste qui a lancé la bombe. Transporté au milieu de la galerie de son fastueux palais, le tsar meurt dans les bras de Katia...
Distribution :
  • Fichier .FILM
  • Image .JPG (264Ko)
  • Archive ZIP Archive .ZIP
  • Document Acrobat Jaquettes .PDF - Format Fond Police
Message Répondre à ce message Contribution en attente de validation Modifier cette contribution
Alerte Alerter les administrateurs   ModificationModifier ce message (admins)

Contribution
Auteur :Juan Sujet :KATIA Date :20/09/2008 à 23:22

Jaquette Française... DVD ou VHS ?????

Titre : KATIA
Titre original :
Réalisateur(s) : Robert SIODMAK
Année : 1959
Nationalité(s) : Français
Genre(s) : Drame
Durée : 1H35
Acteurs principaux : Romy SCHNEIDER, Curd JURGENS, Antoine BALPETRE, Pierre BLANCHAR, Gabrielle DORZIAT, Monique MÉLINAND, Alain SAURY
Résumé : A l'Institut Smolny, où sont élevées aux frais de l'Etat les jeunes filles pauvres de la noblesse, Katia Dolgorouki accumule les zéros de conduite. Le portrait du tsar n'a-t-il pas été retrouvé sous son oreiller. Sévèrement semoncée, Katia affirme que ce portrait lui a été remis par Alexandre II lui-même, lors d'une récente visite à son père. Or, quelques jours plus tard, le tsar en personne - suppléant l'impératrice toujours souffrante - vient visiter l'Institut. Tremblante de peur, Katia est présentée à l'empereur par la directrice qui lui conte l'aventure du portrait. Mais le tsar, séduit par le regard suppliant de Katia, répond dans le sens souhaité et confirme ses dires. Il demande même à l'emmener en promenade pour lui faire la morale. Conquis par la fraîcheur et la spontanéité de la gracieuse Katia, le tsar rétablit la fortune des Dolgorouki. Chaque jour, il rend visite à sa jeune protégée qui a quitté l'Institut Smolny. Une passion ardente naît entre le tsar et Katia. Pour mettre un terme aux rumeurs désobligeantes et à l'opposition des ministres, Alexandre II éloigne Katia. Elle ira en France parfaire son éducation. Quelques mois plus tard, le tsar rend visite à Napoléon III et retrouve Katia. Elle devient sa maîtresse. Revenue à Saint-Pétersbourg, maîtresse officielle du souverain, elle partage ses inquiétudes et ses espoirs et l'aide à concevoir ces réformes qui le rendront si hostile aux privilégiés, sans satisfaire les révoltés contre le régime. Epuisée par la maladie et le chagrin, l'impératrice meurt. Alexandre II va pouvoir épouser Katia. Son cadeau de couronnement est la promulgation de la nouvelle Constitution. Mais, à la veille du sacre, il est assassiné dans une rue de Saint-Pétersbourg. C'est une nihiliste qui a lancé la bombe. Transporté au milieu de la galerie de son fastueux palais, le tsar meurt dans les bras de Katia...
Distribution :
  • Fichier .FILM
  • Image .JPG (311Ko)
  • Archive ZIP Archive .ZIP
  • Document Acrobat Jaquettes .PDF - Format Fond Police
Message Répondre à ce message Contribution en attente de validation Modifier cette contribution
Alerte Alerter les administrateurs   ModificationModifier ce message (admins)

Contribution
Auteur :Juan Sujet :KATIA Date :20/09/2008 à 23:24

Affiche ??? Espagnole...

Titre : KATIA
Titre original :
Réalisateur(s) : Robert SIODMAK
Année : 1959
Nationalité(s) : Français
Genre(s) : Drame
Durée : 1H35
Acteurs principaux : Romy SCHNEIDER, Curd JURGENS, Antoine BALPETRE, Pierre BLANCHAR, Gabrielle DORZIAT, Monique MÉLINAND, Alain SAURY
Résumé : A l'Institut Smolny, où sont élevées aux frais de l'Etat les jeunes filles pauvres de la noblesse, Katia Dolgorouki accumule les zéros de conduite. Le portrait du tsar n'a-t-il pas été retrouvé sous son oreiller. Sévèrement semoncée, Katia affirme que ce portrait lui a été remis par Alexandre II lui-même, lors d'une récente visite à son père. Or, quelques jours plus tard, le tsar en personne - suppléant l'impératrice toujours souffrante - vient visiter l'Institut. Tremblante de peur, Katia est présentée à l'empereur par la directrice qui lui conte l'aventure du portrait. Mais le tsar, séduit par le regard suppliant de Katia, répond dans le sens souhaité et confirme ses dires. Il demande même à l'emmener en promenade pour lui faire la morale. Conquis par la fraîcheur et la spontanéité de la gracieuse Katia, le tsar rétablit la fortune des Dolgorouki. Chaque jour, il rend visite à sa jeune protégée qui a quitté l'Institut Smolny. Une passion ardente naît entre le tsar et Katia. Pour mettre un terme aux rumeurs désobligeantes et à l'opposition des ministres, Alexandre II éloigne Katia. Elle ira en France parfaire son éducation. Quelques mois plus tard, le tsar rend visite à Napoléon III et retrouve Katia. Elle devient sa maîtresse. Revenue à Saint-Pétersbourg, maîtresse officielle du souverain, elle partage ses inquiétudes et ses espoirs et l'aide à concevoir ces réformes qui le rendront si hostile aux privilégiés, sans satisfaire les révoltés contre le régime. Epuisée par la maladie et le chagrin, l'impératrice meurt. Alexandre II va pouvoir épouser Katia. Son cadeau de couronnement est la promulgation de la nouvelle Constitution. Mais, à la veille du sacre, il est assassiné dans une rue de Saint-Pétersbourg. C'est une nihiliste qui a lancé la bombe. Transporté au milieu de la galerie de son fastueux palais, le tsar meurt dans les bras de Katia...
Distribution :
  • Fichier .FILM
  • Image .JPG (343Ko)
  • Archive ZIP Archive .ZIP
  • Document Acrobat Jaquettes .PDF - Format Fond Police
Message Répondre à ce message Contribution en attente de validation Modifier cette contribution
Alerte Alerter les administrateurs   ModificationModifier ce message (admins)

Contribution
Auteur :vincent095 Sujet :KATIA Date :25/10/2009 à 12:21

affiche belge au format paysage de Wik

Titre : KATIA
Titre original :
Réalisateur(s) : Robert SIODMAK
Année : 1959
Nationalité(s) : Français
Genre(s) : Drame
Durée : 1H35
Acteurs principaux : Romy SCHNEIDER, Curd JURGENS, Antoine BALPETRE, Pierre BLANCHAR, Gabrielle DORZIAT, Monique MÉLINAND, Alain SAURY
Résumé : A l'Institut Smolny, où sont élevées aux frais de l'Etat les jeunes filles pauvres de la noblesse, Katia Dolgorouki accumule les zéros de conduite. Le portrait du tsar n'a-t-il pas été retrouvé sous son oreiller. Sévèrement semoncée, Katia affirme que ce portrait lui a été remis par Alexandre II lui-même, lors d'une récente visite à son père. Or, quelques jours plus tard, le tsar en personne - suppléant l'impératrice toujours souffrante - vient visiter l'Institut. Tremblante de peur, Katia est présentée à l'empereur par la directrice qui lui conte l'aventure du portrait. Mais le tsar, séduit par le regard suppliant de Katia, répond dans le sens souhaité et confirme ses dires. Il demande même à l'emmener en promenade pour lui faire la morale. Conquis par la fraîcheur et la spontanéité de la gracieuse Katia, le tsar rétablit la fortune des Dolgorouki. Chaque jour, il rend visite à sa jeune protégée qui a quitté l'Institut Smolny. Une passion ardente naît entre le tsar et Katia. Pour mettre un terme aux rumeurs désobligeantes et à l'opposition des ministres, Alexandre II éloigne Katia. Elle ira en France parfaire son éducation. Quelques mois plus tard, le tsar rend visite à Napoléon III et retrouve Katia. Elle devient sa maîtresse. Revenue à Saint-Pétersbourg, maîtresse officielle du souverain, elle partage ses inquiétudes et ses espoirs et l'aide à concevoir ces réformes qui le rendront si hostile aux privilégiés, sans satisfaire les révoltés contre le régime. Epuisée par la maladie et le chagrin, l'impératrice meurt. Alexandre II va pouvoir épouser Katia. Son cadeau de couronnement est la promulgation de la nouvelle Constitution. Mais, à la veille du sacre, il est assassiné dans une rue de Saint-Pétersbourg. C'est une nihiliste qui a lancé la bombe. Transporté au milieu de la galerie de son fastueux palais, le tsar meurt dans les bras de Katia...
Distribution :
  • Fichier .FILM
  • Image .JPG (824Ko)
  • Archive ZIP Archive .ZIP
  • Document Acrobat Jaquettes .PDF - Format Fond Police
Message Répondre à ce message Contribution en attente de validation Modifier cette contribution
Alerte Alerter les administrateurs   ModificationModifier ce message (admins)

Contribution
Auteur :Williams Sujet :KATIA (1959) Date :06/10/2010 à 12:33

Anglais

Titre : KATIA (1959)
Titre original :
Réalisateur(s) : Robert SIODMAK
Année : 1959
Nationalité(s) : Français
Genre(s) : Drame
Durée : 1H35
Acteurs principaux : Romy SCHNEIDER, Curd JURGENS, Antoine BALPETRE, Pierre BLANCHAR, Gabrielle DORZIAT, Monique MÉLINAND, Alain SAURY
Résumé : A l'Institut Smolny, où sont élevées aux frais de l'Etat les jeunes filles pauvres de la noblesse, Katia Dolgorouki accumule les zéros de conduite. Le portrait du tsar n'a-t-il pas été retrouvé sous son oreiller. Sévèrement semoncée, Katia affirme que ce portrait lui a été remis par Alexandre II lui-même, lors d'une récente visite à son père. Or, quelques jours plus tard, le tsar en personne - suppléant l'impératrice toujours souffrante - vient visiter l'Institut. Tremblante de peur, Katia est présentée à l'empereur par la directrice qui lui conte l'aventure du portrait. Mais le tsar, séduit par le regard suppliant de Katia, répond dans le sens souhaité et confirme ses dires. Il demande même à l'emmener en promenade pour lui faire la morale. Conquis par la fraîcheur et la spontanéité de la gracieuse Katia, le tsar rétablit la fortune des Dolgorouki. Chaque jour, il rend visite à sa jeune protégée qui a quitté l'Institut Smolny. Une passion ardente naît entre le tsar et Katia. Pour mettre un terme aux rumeurs désobligeantes et à l'opposition des ministres, Alexandre II éloigne Katia. Elle ira en France parfaire son éducation. Quelques mois plus tard, le tsar rend visite à Napoléon III et retrouve Katia. Elle devient sa maîtresse. Revenue à Saint-Pétersbourg, maîtresse officielle du souverain, elle partage ses inquiétudes et ses espoirs et l'aide à concevoir ces réformes qui le rendront si hostile aux privilégiés, sans satisfaire les révoltés contre le régime. Epuisée par la maladie et le chagrin, l'impératrice meurt. Alexandre II va pouvoir épouser Katia. Son cadeau de couronnement est la promulgation de la nouvelle Constitution. Mais, à la veille du sacre, il est assassiné dans une rue de Saint-Pétersbourg. C'est une nihiliste qui a lancé la bombe. Transporté au milieu de la galerie de son fastueux palais, le tsar meurt dans les bras de Katia...
Distribution : CINEDIS
  • Fichier .FILM
  • Image .JPG (36Ko)
  • Archive ZIP Archive .ZIP
  • Document Acrobat Jaquettes .PDF - Format Fond Police
Message Répondre à ce message Contribution en attente de validation Modifier cette contribution
Alerte Alerter les administrateurs   ModificationModifier ce message (admins)

Contribution
Auteur :Williams Sujet :KATIA (1959) Date :06/10/2010 à 12:34

Italie

Titre : KATIA (1959)
Titre original :
Réalisateur(s) : Robert SIODMAK
Année : 1959
Nationalité(s) : Français
Genre(s) : Drame
Durée : 1H35
Acteurs principaux : Romy SCHNEIDER, Curd JURGENS, Antoine BALPETRE, Pierre BLANCHAR, Gabrielle DORZIAT, Monique MÉLINAND, Alain SAURY
Résumé : A l'Institut Smolny, où sont élevées aux frais de l'Etat les jeunes filles pauvres de la noblesse, Katia Dolgorouki accumule les zéros de conduite. Le portrait du tsar n'a-t-il pas été retrouvé sous son oreiller. Sévèrement semoncée, Katia affirme que ce portrait lui a été remis par Alexandre II lui-même, lors d'une récente visite à son père. Or, quelques jours plus tard, le tsar en personne - suppléant l'impératrice toujours souffrante - vient visiter l'Institut. Tremblante de peur, Katia est présentée à l'empereur par la directrice qui lui conte l'aventure du portrait. Mais le tsar, séduit par le regard suppliant de Katia, répond dans le sens souhaité et confirme ses dires. Il demande même à l'emmener en promenade pour lui faire la morale. Conquis par la fraîcheur et la spontanéité de la gracieuse Katia, le tsar rétablit la fortune des Dolgorouki. Chaque jour, il rend visite à sa jeune protégée qui a quitté l'Institut Smolny. Une passion ardente naît entre le tsar et Katia. Pour mettre un terme aux rumeurs désobligeantes et à l'opposition des ministres, Alexandre II éloigne Katia. Elle ira en France parfaire son éducation. Quelques mois plus tard, le tsar rend visite à Napoléon III et retrouve Katia. Elle devient sa maîtresse. Revenue à Saint-Pétersbourg, maîtresse officielle du souverain, elle partage ses inquiétudes et ses espoirs et l'aide à concevoir ces réformes qui le rendront si hostile aux privilégiés, sans satisfaire les révoltés contre le régime. Epuisée par la maladie et le chagrin, l'impératrice meurt. Alexandre II va pouvoir épouser Katia. Son cadeau de couronnement est la promulgation de la nouvelle Constitution. Mais, à la veille du sacre, il est assassiné dans une rue de Saint-Pétersbourg. C'est une nihiliste qui a lancé la bombe. Transporté au milieu de la galerie de son fastueux palais, le tsar meurt dans les bras de Katia...
Distribution : CINEDIS
  • Fichier .FILM
  • Image .JPG (77Ko)
  • Archive ZIP Archive .ZIP
  • Document Acrobat Jaquettes .PDF - Format Fond Police
Message Répondre à ce message Contribution en attente de validation Modifier cette contribution
Alerte Alerter les administrateurs   ModificationModifier ce message (admins)

Contribution
Auteur :Williams Sujet :KATIA (1959) Date :06/10/2010 à 12:35

Vhs, Allemand

Titre : KATIA (1959)
Titre original :
Réalisateur(s) : Robert SIODMAK
Année : 1959
Nationalité(s) : Français
Genre(s) : Drame
Durée : 1H35
Acteurs principaux : Romy SCHNEIDER, Curd JURGENS, Antoine BALPETRE, Pierre BLANCHAR, Gabrielle DORZIAT, Monique MÉLINAND, Alain SAURY
Résumé : A l'Institut Smolny, où sont élevées aux frais de l'Etat les jeunes filles pauvres de la noblesse, Katia Dolgorouki accumule les zéros de conduite. Le portrait du tsar n'a-t-il pas été retrouvé sous son oreiller. Sévèrement semoncée, Katia affirme que ce portrait lui a été remis par Alexandre II lui-même, lors d'une récente visite à son père. Or, quelques jours plus tard, le tsar en personne - suppléant l'impératrice toujours souffrante - vient visiter l'Institut. Tremblante de peur, Katia est présentée à l'empereur par la directrice qui lui conte l'aventure du portrait. Mais le tsar, séduit par le regard suppliant de Katia, répond dans le sens souhaité et confirme ses dires. Il demande même à l'emmener en promenade pour lui faire la morale. Conquis par la fraîcheur et la spontanéité de la gracieuse Katia, le tsar rétablit la fortune des Dolgorouki. Chaque jour, il rend visite à sa jeune protégée qui a quitté l'Institut Smolny. Une passion ardente naît entre le tsar et Katia. Pour mettre un terme aux rumeurs désobligeantes et à l'opposition des ministres, Alexandre II éloigne Katia. Elle ira en France parfaire son éducation. Quelques mois plus tard, le tsar rend visite à Napoléon III et retrouve Katia. Elle devient sa maîtresse. Revenue à Saint-Pétersbourg, maîtresse officielle du souverain, elle partage ses inquiétudes et ses espoirs et l'aide à concevoir ces réformes qui le rendront si hostile aux privilégiés, sans satisfaire les révoltés contre le régime. Epuisée par la maladie et le chagrin, l'impératrice meurt. Alexandre II va pouvoir épouser Katia. Son cadeau de couronnement est la promulgation de la nouvelle Constitution. Mais, à la veille du sacre, il est assassiné dans une rue de Saint-Pétersbourg. C'est une nihiliste qui a lancé la bombe. Transporté au milieu de la galerie de son fastueux palais, le tsar meurt dans les bras de Katia...
Distribution : CINEDIS
  • Fichier .FILM
  • Image .JPG (34Ko)
  • Archive ZIP Archive .ZIP
  • Document Acrobat Jaquettes .PDF - Format Fond Police
Message Répondre à ce message Contribution en attente de validation Modifier cette contribution
Alerte Alerter les administrateurs   ModificationModifier ce message (admins)

Contribution
Auteur :dp Sujet :KATIA (1959) Date :12/07/2013 à 18:17

Affiche française 2.

Titre : KATIA (1959)
Titre original :
Réalisateur(s) : Robert SIODMAK
Année : 1959
Nationalité(s) : Français
Genre(s) : Drame
Durée : 1H35
Acteurs principaux : Romy SCHNEIDER, Curd JURGENS, Antoine BALPETRE, Pierre BLANCHAR, Gabrielle DORZIAT, Monique MÉLINAND, Alain SAURY
Résumé : A l'Institut Smolny, où sont élevées, aux frais de l'état, les jeunes filles pauvres de la noblesse, Katia Dolgorouki accumule les zéros de conduite. Le portrait du tsar n'a-t-il pas été retrouvé sous son oreiller ? Sévèrement semoncée, Katia affirme que ce portrait lui a été remis par Alexandre II lui-même, lors d'une récente visite à son père. Or, quelques jours plus tard, le tsar en personne - suppléant l'impératrice toujours souffrante - vient visiter l'Institut. Tremblante de peur, Katia est présentée à l'empereur par la directrice qui lui conte l'aventure du portrait. Mais le tsar, séduit par le regard suppliant de Katia, répond dans le sens souhaité et confirme ses dires. Il demande même à l'emmener en promenade pour lui faire la morale. Conquis par la fraîcheur et la spontanéité de la gracieuse Katia, le tsar rétablit la fortune des Dolgorouki. Chaque jour, il rend visite à sa jeune protégée qui a quitté l'Institut Smolny. Une passion ardente naît entre le tsar et Katia. Pour mettre un terme aux rumeurs désobligeantes et à l'opposition des ministres, Alexandre II éloigne Katia. Elle ira en France parfaire son éducation. Quelques mois plus tard, le tsar rend visite à Napoléon III et retrouve Katia. Elle devient sa maîtresse. Revenue à Saint-Pétersbourg, maîtresse officielle du souverain, elle partage ses inquiétudes et ses espoirs et l'aide à concevoir ces réformes qui le rendront si hostile aux privilégiés, sans satisfaire les révoltés contre le régime. Epuisée par la maladie et le chagrin, l'impératrice meurt. Alexandre II va pouvoir épouser Katia. Son cadeau de couronnement est la promulgation de la nouvelle Constitution. Mais, à la veille du sacre, il est assassiné dans une rue de Saint-Pétersbourg. C'est une nihiliste qui a lancé la bombe. Transporté au milieu de la galerie de son fastueux palais, le tsar meurt dans les bras de Katia...
Distribution : CINEDIS
  • Fichier .FILM
  • Image .JPG (89Ko)
  • Archive ZIP Archive .ZIP
  • Document Acrobat Jaquettes .PDF - Format Fond Police
Message Répondre à ce message Contribution en attente de validation Modifier cette contribution
Alerte Alerter les administrateurs   ModificationModifier ce message (admins)
Retour Retour à la liste des fils
© 1999-2020 MovieCovers Team